Aller au contenu
Accueil » Actualités » Comment tondre sa pelouse en hiver ?

Comment tondre sa pelouse en hiver ?

Nous y sommes, l’hiver est là. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la tonte de votre pelouse ne doit pas s’arrêter pour autant. Aujourd’hui, nous découvrons comment tondre le gazon et entretenir le jardin avant et pendant cette période, nous parlerons aussi de l’hivernage de votre machine, avant le début du printemps. C’est parti !

La tonte de pelouse en hiver : date limite, exceptions et conseils

Tout comme pour les animaux, l’hiver se révèle comme une période d’hibernation et de repos pour la nature… et pour votre pelouse. En effet, durant cette période charnière, la croissance de votre gazon est fortement ralentie, voire totalement stoppée. Par ailleurs, c’est aussi durant cette période de l’année que votre gazon devient le plus vulnérable. La fragilité des brins, les maladies fongiques, les moisissures, la confrontation au gel, à la neige et la mauvaise exposition à la lumière peuvent s’installer…
Ne vous laissez pas abattre pour autant ! Premièrement, si vous habitez dans certaines régions chaudes où le climat reste relativement doux, vous pouvez continuer à tondre votre pelouse, même durant l’hiver. Soyez tout de même modéré et limitez-vous à une ou deux tontes.
hiver-pelouse
Et pour les autres malchanceux exposés aux températures les plus froides, me direz-vous ? Ici aussi, des mesures sont à prendre. Le meilleur moyen pour préparer votre pelouse à l’hiver et à ses rudes conditions consiste à effectuer votre dernière tonte avant le premier épisode de gel. L’idéal est en novembre ou en décembre selon votre localisation.
Un gazon coupé trop court laisse votre sol à la merci du froid et des maladies. La hauteur de coupe idéale pour la dernière tonte se situe entre 4 et 8 centimètres. Cette hauteur s’établit en fonction de votre type de gazon. Retardez la dernière tonte au maximum, tant que les températures sont encore douces. Puis une fois le gel et la neige arrivés, place à l’hivernage pour votre tondeuse.
Quant à vous, vient le temps de l’entretien d’hiver pour votre gazon. Il sera nécessaire ensuite attendre le printemps et le début du mois de mars ou une température stabilisée entre 5 et 10 °C avant de ressortir votre tondeuse !

Entretien de sa pelouse en hiver : les bons gestes à adopter

Le meilleur moyen d’obtenir une pelouse parfaite au printemps réside dans l’entretien de votre pelouse durant l’hiver. Voici quelques conseils importants à respecter pour prendre soin de votre jardin durant cette période climatique critique :
● Comme expliqué précédemment, effectuez la dernière tonte avant les premières gelées, entre début novembre et mi-décembre selon votre emplacement géographique.
● Pour entamer l’entretien de la pelouse, retirez les feuilles mortes et les mauvaises herbes. Celles-ci risquent d’asphyxier votre gazon et de le priver de lumière naturelle. Une herbe mouillée et trop humide fait également le lit des maladies fongiques.
● En plus du désherbage, l’amendement de votre sol est une autre pratique qui vous garantit une pelouse impeccable au printemps. Ce procédé consiste à utiliser des engrais naturels (comme la chaux de magnésienne, les déchets végétaux organiques ou le fumier) pour fertiliser votre sol avec les bons nutriments qui vont soutenir la vie de la terre et de ses micro-organismes.
Si votre pelouse est gelée, mouillée ou enneigée, vous devez à tout prix éviter de la piétiner. En effet, marcher sur votre gazon fragilisé par le froid risque de casser les brins d’herbe qui peineront à se régénérer, ce qui occasionnera des trous au printemps. Si vous souhaitez, malgré tout, circuler dans votre jardin durant l’hiver, notamment pour des petits travaux d’entretien, plusieurs options s’offrent à vous.
Vous pouvez par exemple créer un chemin avec du paillage, installer des pas japonais ou des pavés durant l’année pour pouvoir circuler sans abîmer votre pelouse en hiver. Les pas japonais sont des dalles disponibles dans différentes matières (béton, bois, granit, ardoise, fonte, etc). Celles-ci sont parfaites pour constituer des allées sécurisées !

La mise en hivernage de votre robot tondeuse

Le robot tondeuse se met aussi au repos durant l’hiver. En effet, votre pelouse ne pousse presque plus. Si elle est gelée ou recouverte de neige, celle-ci pourrait même être endommagée, tout comme votre robot tondeuse. Toutefois, quelques règles essentielles sont à respecter pour offrir une pause bien méritée à votre robot tondeuse.
Bien que des robots tondeuses comme celles de Gardena ou Worx résistent assez bien au chaud et au froid (de 5-10 à 35-40 °C en fonction des modèles), les conditions hivernales et ses températures négatives accompagnées de gel ou de neige risquent d’abîmer les composants électroniques de votre robot de tonte. Pour éviter ces problèmes, la dernière tonte doit avoir lieu avant les premières gelées, à la fin de l’automne. Passé cette période, votre robot doit être mis en hivernage.
Chargez la batterie à son maximum après la dernière tonte pour éviter sa décharge et prolonger sa durée de vie.
Mettez votre robot en pause et désactivez les options de tontes automatiques programmées.
Débranchez et rangez votre station de chargement au chaud. Si vous souhaitez la laisser dehors, débranchez-la, protégez les embouts des connecteurs. Ensuite rangez-la dans sa boîte et recouvrez-la d’un seau par exemple.
● Procédez à l’inspection et au nettoyage de votre tondeuse (lames, boîtier, carter, etc).
● Si vous avez constaté un problème d’ordre électronique, c’est aussi le moment pour faire réparer votre robot.
● Une fois toutes ces opérations effectuées, vous pouvez stocker votre robot tondeuse au sec durant l’hiver.
Vous êtes maintenant prêt pour passer l’hiver ! Profitez-en pour vous informer et devenir un véritable expert des robots de tonte.

1 commentaire pour “Comment tondre sa pelouse en hiver ?”

  1. Retour de ping : Robots tondeuses Gardena : pourquoi on vous les recommande ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.